Judo Club Clémentin


< | >

3 MEDAILLES POUR LES SENIORS DE SAINT-CLEMENT AU CHAMPIONNAT REGIONAL

Publié le 28 octobre 2020

3 MEDAILLES POUR LES SENIORS DE SAINT-CLEMENT AU CHAMPIONNAT REGIONAL

Samedi 24 octobre s'est déroulée la demi-finale du championnat de France Séniors D1 à Besançon.

Cette compétition aurait dû avoir lieu fin mars dernier mais le confinement en a décidé autrement! Reportée le 4 octobre dans un premier temps, puis finalement le week end dernier, cette manifestation régionale faisait office de demi-finale du championnat de France D1. Elle était donc sélective pour la montée en 1ère division.

Seul le premier de chaque catégorie de poids décrochait son billet pour l'élite du Judo français.  

Nos 5 engagés (2 féminines et 3 masculins) de la journée sont revenus avec 3 médailles (2 en argent et 1 en bronze). 

- Gianni Georges (-60kg) qui était bien engagé dans son premier combat, s'est incliné à la suite d'une défense tardive au sol. Malheureusement, il ne sera pas repeché! Nous connaissons les qualités de combattant de Gianni, gageons qu'il saura tenir compte de cette mauvaise expérience pour vite rebondir. 

- Baptiste Guyot (-90kg), Juniors 3ème année, n'a pas réussi à sortir de sa poule. Baptiste, qui revenait de 18 mois sans compétition suite à une opération de l'épaule cumulé avec la période confinement, manquait de repères. En retard sur le kumi kata (saisie) et avec de grosses prises de risque sur des attaques pas suffisamment préparées, Baptiste doit se donner du temps pour retrouver son niveau et reconstruire son Judo.

C'est un garçon sérieux et investi, il progressera donc rapidement! Il a à coeur de s'exprimer pleinement sur sa dernière année Juniors, nous pouvons compter pleinement sur son engagement. 

- Naomy Autier (+78kg), Juniors 1, avait tout à gagner sur cette compétition. Elle a abordé les combats sereinement et elle s'est pleinement exprimée. Elle décroche une médaille de bronze encourageante, et elle a surtout pris de l'expérience. Elle a pu se rendre compte qu'il y avait peu d'écart entre elle et ses aînés. Avec du travail, Naomy peut nourrir de réelles ambitions sur ces années Juniors. 

- Baptiste Campos (-73kg), engagé dans la catégorie masculine la plus dense avec 19 combattants, décroche une belle médaille d'argent. Après avoir remporté ses 3 premiers combat par ippon, Baptiste se retrouvait en finale contre Hermelin Jeremy, un rival contre lequel ils se confrontent souvent lors des phases régionales individuelles et par équipes. Dans un combat tactique et fermé sur les séquences debout où chacun neutralisait les points forts de l'autre, la différence s'est faîte dans le temps additionnel sur un passage au sol où Baptiste a tardé à defendre et où son adversaire s'est montré très opportuniste. Baptiste est passé tout près de la montée en D1 mais pas de regret car il a tout donné et tenté pour s'imposer dans cette finale. 

- Océane Bricout (-63kg), dans une poule homogène de 4 combattantes, est montée également sur la deuxième marche du podium. Après un premier combat expéditif remporté sur un superbe balayage dans le temps, Océane s'est inclinée au deuxième tour de poule contre une gauchère solide physiquement. Pourtant bien engagée avec un waza ari marqué rapidement, Océane s'est faîte piégée à deux reprises sur des situations de contre. Au troisième tour de poule, Océane s'imposa dans un combat dur physiquement. Elle a trouvé la faille dans le golden score à force de détermination. A l'issue de la poule, Océane se retrouve à égalité de victoires et de points avec celle qui l'a battue au second tour, ce qui signifie que son adversaire décroche l'or dans cette catégorie et Océane l'argent. Cette seconde place était forcément une déception pour Océane venue pour gagner et remonter en D1. Le classement final s'est joué à quelques points, c'est toujours rageant de passer si près de l'objectif mais le Judo est ainsi, c'est aussi pour cette raison que nous l'aimons tant! 

Bravo à nos 5 athlètes pour leur engagement total, pour avoir représenté les couleurs du club dans ce contexte difficile. Ils étaient les seuls combattants icaunais engagés sur cette demi-finale du championnat de France. 

Après 7 longs mois sans compétition, il n'était pas simple de recommencer sur une échéance avec un tel enjeu sportif.  

Souhaitons qu'ils puissent continuer à s'entraîner pour se faire plaisir et afin de préparer les différentes compétitions à venir!                                                                                                                    

         

          

         

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?